Micro-trottoir : Des ivoiriens divisés sur l’accueil à réserver à Laurent Gbagbo

Suite à l’annonce de la date du retour de Laurent Gbagbo fixée au 17 juin, certains ivoiriens estiment que l’ancien président doit être accueilli de manière triomphale. Pour d’autres, ce retour doit être plus discret.

 

Auriol Koffi, étudiant et musicien

"Je préfèrerai qu’il rentre comme un voyageur normal"

"A mon avis, vu qu’il y a déjà des tensions et que les plaies ne sont pas totalement guéries, je préfèrerai qu’il rentre comme un voyageur normal pour ne pas inciter certaines choses encore. Nous sommes en Côte d’Ivoire, tout peut arriver. C’est mieux qu’il rentre discrètement. L’objectif c’est qu’il rentre au fait. C’est ça le plus important. On nous a annoncé qu’il va revenir, c’est déjà quelque chose à féliciter. Parce que si on doit aller l’accueillir, les opposants peuvent le prendre mal."

 

Habiba, travailleuse dans un magasin de carrelage

"On doit aller l’accueillir parce que c’est notre ancien président".

 

Nguessan, éducatrice à la retraite

"Il doit rentrer de manière discrète."

"Il doit rentrer de manière discrète. Je suis apolitique. Je l’ai senti très fatigué quand il est intervenu (sur TV5 monde) durant les élections. Il a eu trop de pression. Il a besoin de repos. Ce n’est pas le moment de s’entourer de masse."

 

Yobouet, agent de sécurité

"Il y aura du monde à l’aéroport"

"Son arrivée nous rend enthousiaste. Que ce soit de manière discrète ou non, on manifestera notre joie dans nos cœurs ou de manière dévoilée. Il y aura du monde à l’aéroport. On l’attend. Mais il ne faudrait pas que ça suscite un tollé vu la situation socio-politique. Pour nous, c’est le 31 décembre."

 

Mousso, enseignant

"Tout le monde attend le retour triomphal de Laurent Gbagbo"

"La question de son retour triomphal ne se pose pas. A Marcory, Koumassi, Yopougon, même à Cocody, tout le monde attend le retour triomphal de Laurent Gbagbo. Mais il faut éviter les infiltrations qui peuvent causer des violences."

 

Attoungbré, étudiant

"Il faut l’accueillir de manière triomphale mais avec la manière"

"C’est l’un des nôtres. S’il rentre, tout le monde est content, donc il faut qu’on l’accueille. Il faut aussi que tout soit fait de manière disciplinée. Il ne faut pas que les personnes opposées à son retour profitent de cela pour attaquer des gens. Il faut l’accueillir de manière triomphale mais avec la manière."

 

Fikahin Yéo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suivez-nous sur:

Articles similaires

Laisser un commentaire