Présidentielles ivoirienne: Le conseil des droits de l'homme va déployer 1.500 observateurs dans le cadre de sa mission

La présidente du conseil national des droits de l'homme (CNDH), Namizata Sangaré a annoncé vendredi à Abidjan, de 1.500 observateurs vont être déployés dans le cadre de sa mission de respect des droits de l'homme pendant de l'élection présidentielle du 31 octobre 2020, lors d'une conférence de presse.

À l'occasion de la présentation de la mission d'observation du respect des droits de l'homme lors de l'élection du président de la république, la présidente du CNDH a présenté "le plan de déploiement qui prend en compte les 31 régions du pays abritant (les) antennes régionales, ainsi que les deux Districts autonomes" et dont le nombre d'observateurs est de 1.500.

Elle a aussi demandé aux journalistes "dans le cadre de cette mission d'observation, de porter un regard attentif sur la promotion des normes à respecter pour assurer (au) pays des élections transparentes et apaisées" et d'accompagner son institution "dans (sa) mission d'observation, en étant des relais efficaces d'informations auprès des populations".

Par ailleurs, dans la même optique d'une élection apaisée, la CNDH a demandé le 22 octobre dernier que l'opposition, menée par les présidents du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié et du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N'guessan, candidats tous les deux aux élections présidentielles, lève son mot d'ordre de désobéissance sociale pour protester contre la candidature du président Alassane Ouattara.

 

Dieudonné Jr KOUASSI

Articles similaires

Laisser un commentaire